Quai de chargement logistique : comment l’aménager ?

Quai de chargement logistique : comment l’aménager ?

L'article vous plait ? Partagez le !


Dans le milieu de la logistique, le quai de chargement est une véritable plaque tournante du travail. Essentiel pour la gestion optimale des flux logistique, les quais de chargement / déchargement sont également des ouvrages à bien concevoir quand on sait que plus des deux tiers des accidents surviennent alors que les poids lourds sont à l’arrêt lors des chargements / déchargements (source : Officiel-prevention.com), sans oublier les risques connexes de pertes des marchandises (dégradation, casse…). D’où l’intérêt d’aménager au mieux les quais pour limiter les risques et augmenter la productivité (nombre de chargement / déchargement par jour).


Le secteur des transports est le second des secteurs les plus accidentogènes, après le BTP. Un fléau qui prend forme notamment au moment des ruptures de charges (chargement / déchargement des poids lourds), soit dans les zones logistiques au niveau des quais de chargement.


 
Les principaux risques liés aux quais de chargement
 
 
Les causes sont nombreuses. On peut citer ici :
  •  
  • • le départ inopiné du camion en cours de chargement.

  • • l’avancée progressive du poids lourd lors des manœuvres des chariots de manutention à l’intérieur de la remorque (un problème lié à l’inertie des charges et aux suspensions pneumatiques).

  • • l’effondrement des béquilles suite à une mauvaise disposition de celles-ci.

  • • le basculement de la remorque.

  • • les chutes de chariots élévateurs et de personnes en l’absence de remorque à quai.

  • • etc.
  •  

On le voit ces risques sont liés à la circulation sur site des personnes et véhicules motorisés (poids lourds, chariots de manutention…), aux opérations de mise à quai de la remorque comme à la manutention (chargement / déchargement). Outre les risques liés aux accidents de personnes, ces éléments ont un impact sur la productivité logistique avec des risques de casses ou de pertes de marchandises, d’interruption du travail pour régler le problème, sans oublier le temps perdu lors des opérations de manutention du fait d’un quai mal conçu… Des éléments qui, ramenés au nombre d’opérations quotidiennes, pèsent rapidement très lourds.

 
Comment concevoir et équiper un quai pour limiter les risques ?
 
 
Pour y parvenir des nombreux éléments sont à prendre en compte à différents niveaux :
  •  
  • • Au niveau de la cour et de la zone de positionnement des quais, il est nécessaire de prévoir un espacement entre deux portes de quai permettant la descente en sécurité des conducteurs, qui servira en outre de zone de protection de circulation des piétons entre les véhicules, sans oublier de laisser l’aisance nécessaire aux manœuvres. Cette zone doit également d’une chaussée en double pente non symétrique permettant d’obtenir la quasi-horizontalité du plancher et des toits des remorques, de guide-roues, de béquilles de sécurité pour remorques. Au-delà, des systèmes de maintien des véhicules (avec ou sans système d’asservissement de la porte) sous la forme de cale roue s’imposent. 

  • • Au niveau de la zone des quais, l’intégration des quais au bâtiment ou la mise en place de tunnels de transbordement sont les options à privilégier. Ces structures doivent être en plus munies de butoirs de quais pour éviter les chocs entre la remorque et le bât et ménager une zone de sauvegarde de 50 cm entre la remorque et le quai. En outre, des niveleurs permettant la jonction entre le plancher de la remorque et la zone logistique d’accueil sont nécessaires. La jonction se faisant par les niveleurs de quai avec des lèvres basculantes ou des ponts de liaison. Enfin, pour maximiser la sécurité des personnels des portes de quai doivent impérativement équiper les quais, ce qui a en outre l’avantage de protéger les lieux des aléas climatiques.

En respectant ces éléments et en investissant judicieusement, vous pouvez ainsi réduire les temps de chargement / déchargement des remorques tout en limitant les risques d’accidents.

 
 
Pour aller plus loin
 
• La sécurité aux quais de transbordement, dossier CHSCT, par l’Officiel Prévention.

Mise à quai des poids lourds – Apport et limite des dispositifs embarqués pour la prévention des collisions de novembre 2015 par l’Institut National des Recherche et de Sécurité (INRS).

Chargement et déchargement des poids lourds à quai – Recommandation de novembre 2007 par l’INRS.

• Conception et rénovation des quais pour l’accostage, le chargement et le déchargement en sécurité des poids louds de novembre 2013 par l’INRS (à télécharger).

Code du Travail | Partie réglementaire | Quatrième partie : Santé et sécurité au travail | Livre II : Dispositions applicables aux lieux de travail | Titre ier : Obligations du maître d’ouvrage pour la conception des lieux de travail | Chapitre IV : Sécurité des lieux de travail | SSection 3 : Quais et rampes de chargement.

Arrêté du 26 avril 1996 pris en application de l’article L 237-1 du Code du travail et portant adaptation de certaines règles de sécurité applicables aux opérations de chargement et de déchargement effectuées par une entreprise extérieure : Protocole de sécurité entre transporteur et entreprise d’accueil.


 
À lire également pour vous aider dans votre choix :
 

L'article vous plait ? Partagez le !

Suivez nous sur
Recevez nos articles directement par email
M'inscrire