Pourquoi investir dans une presse à balles ?

Pourquoi utiliser une presse à balles dans votre entreprise ?

L'article vous plait ? Partagez le !


L’utilisation d’une presse à balles au sein d’une entreprise (Grands Comptes, PME, PMI, Distribution, Commerces) présente de nombreux avantages : gains économiques, gains en matière de gestion d’espace… Hélas, nombreuses sont les responsables d’entreprises qui ne mesurent pas l’atout qu’il y a à investir dans une presse à balles. Ce qu’il convient de savoir pour mesurer l’intérêt d’investir dans cet outil de valorisation des déchets.



La valorisation des déchets est depuis de nombreuses années un crédo défendu tant par les autorités publiques, par différentes associations luttant pour l’environnement (ADEME, FEDEREC…), que par les professionnels du secteur (PAPREC, VEOLIA…). Si ce phénomène est connu de tous, il n’est pas forcément maîtrisé par tous. Ainsi, de nombreux responsables d’entreprises ignorent encore l’impact positif qu’une action en la matière entraîne pour leur entreprise (grands comptes, PME, PMI, Commerces…). Pour illustrer le propos, prenons l’exemple du recyclage des cartons et plastiques d'emballage via une presse à balles.




 
Donner de la valeur à des déchets : c’est possible !
 

Pour mémoire, une presse à balles est "un système à vérins qui permet de tasser les matériaux par poussées successives. Les balles sont ligaturées manuellement, semi automatiquement ou automatiquement avec des fils de fer ou des feuillards métalliques ou plastique. Dans le cas d’une presse polyvalente, la même presse est utilisée pour conditionner divers types de matériaux à recycler" selon la définition du Dictionnaire Environnement.

 


Voir nos presses à balles
 


On le voit au travers de cette présentation, il s’agit de valoriser du vrac (les déchets d’emballages qu’ils soient en carton ou en plastique) en une balle aisément revendable. Pour cela, il convient que les déchets soient facilement réutilisables pour entrer dans la chaîne du recyclage, d’où la nécessité de transformer le vrac en balle. À ce titre, il est important de noter qu’il s’agit également d’une obligation légale. En effet, l’Ordonnance n° 2010-1579 du 17 décembre 2010 portant diverses dispositions d’adaptation au droit de l’Union Européenne dans le domaine des déchets précise dans son Article 2 – Section 1 qu’il convient "en priorité de prévenir et réduire la production des déchets (…) en favorisant le réemploi, ainsi que (…) d’améliorer l’efficacité de leur utilisation" en, notamment "d’organiser le transports des déchets et de le limiter en distance et en volume".

Cette action a notamment pour but de favoriser la cotation en vue d’un rachat de ce qui n’est pour l’entreprise que des déchets de production (voir à ce sujet les relevés de prix des matières publiées chaque mois par COPACEL pour ce qui concerne les papiers et cartons, mais il existe également des données pour les plastiques, voir le site ELIPSO) et qui ainsi deviennent des matériaux ayant un court. 



 

  Avantages économiques liés à l’utilisation d’une presse à balle
 


À ceux qui pensent qu’une presse à balles est un excellent moyen pour éviter le vrac des déchets d’emballages que produit immanquablement une entreprise, on peut difficilement donner tort. En revanche, se contenter d’en rester là serait bien dommage.

Car : 
  • • qui dit gain d’espaces dit aussi meilleure optimisation de l’espace. Les coûts liés à un entrepôt ne sont pas neutre dans les comptes d’une entreprise, autant garder les m² à des fins utiles plutôt que pour du stockage de déchets.
  • • de même, les déchets compacter et transformer en balle, permettent une manutention plus rapide et efficace pour s’en débarrasser, ce qui mobilise moins longtemps les opérateurs.
  • • enfin, le coût du transport est également impacté car, une fois transformés en balles, les déchets de cartons ou plastique nécessitent moins de navettes pour rejoindre les zones de collectes, ce qui là encore réduit les coûts.

On le voit les gains sont aussi bien économiques avec la valorisation des matériaux de rebus, les gains d’espace et la réduction des temps de manutention et autres coûts de transport. De fait, si vous devez gérer des matériaux d’emballages (cartons, plastiques, …), un calcul économique s’impose. D’autant que quel que soit le volume à traiter, il existe toujours une solution avec des presses à balles de capacité plus ou moins importantes. 


 
Pour aller plus loin

Quel est le prix des matériaux à recycler ?
  
• Prix départ à la tonne des sortes de marchandises de papiers et cartons à recycler, prix de juillet 2016 (source COPACEL), de sortes ordinaires selon la classification NF EN 643 :
  • - 1.02.00 - Papiers et cartons mélangés : de 85,22 à 91,63 € la tonne.

  • - 1.04.00/1.04.01/1.04.02 - Papiers et cartons ondulés pour emballages / Papiers et cartons ondulés ordinaires / Papiers et cartons ondulés : de 103 à 105,26 € la tonne. 

  • - 1.05.00/1.05.01 – Carton ondulé ordinaire et carton ondulé : de 114,66 à 118,95 € la tonne.
• Pour connaître les différentes valeurs des matériaux à recycler, vous pouvez également vous référer aux PDF "Les cours de Recyclage Récupération" publiée Environnement Magazine.
 
Législations et normes en vigueur ! 
 
À lire également pour vous aider à choisir une presse à balles : notre guide d’achat sur les Presses à balles.
 

L'article vous plait ? Partagez le !

Suivez nous sur
Recevez nos articles directement par email
M'inscrire