Chauffage d'atelier : lisez notre guide d'achat - Techni-Contact

Chauffage d'atelier : notre guide d'achat

L’univers de l’atelier est un univers exigeant et difficile : ouvertures sur l’extérieur (pour l’alimentation ou la sortie de produits manufacturés, réparés…), proximité avec des zones à températures contrôlées… Bref, vos salariés sont dans ce cadre soumis à rude épreuve. Pour optimiser leur confort de travail et donc votre productivité, a fortiori pendant l’hiver, il est nécessaire d’équiper vos ateliers de chauffages performants.



Voir nos Chauffages d'atelier

 

Sommaire
 



Les différents types de chauffage d’atelier…

 

Suivant la configuration des lieux, le volume, les respects des contraintes, il n’est pas possible d’installer n’importe quel chauffage au sein de votre atelier. Devant la variété des besoins et exigeantes, le marché propose un grand nombre de système de chauffage. 

Ainsi, il existe des systèmes :

 

  • •    Fixes : très utilisé pour chauffer de grands espaces.

  • •    Mobiles : pour permettre aux opérateurs, y compris lorsqu’ils changent de poste de travail, d’être toujours au chaud…
  •  
  • •    Suspendus : ce qui évite de ne pas encombrer l’espace au sol.



Au-delà de la configuration dont vous avez besoin (fixe, mobile, suspendu), le marché propose un grand nombre de modèles ayant des modes de production de chaleur variables…
 

  • •    Chauffage d’atelier électrique : sous la forme de chauffages radiants (1000 à 2500 W), infrarouges (600 à 6000 W) ou soufflants (1000 à 15000 W).
  •  
  • •    Chauffage d’atelier au gaz / fioul : offrant soit une combustion directe (45 à 100 kW) sans obligation de système d’évacuation extérieur, soit à combustion indirecte (100 à 220 kW), nécessitant un raccordement à un conduit d’évacuation (cheminée), 
 

Réglementation : législation et normes en vigueur


La législation et les normes en vigueur sont très claires, les salariés doivent bénéficier de lieux de travail confortables, y compris dans des conditions climatiques particulières. Pour en savoir davantage, vous pouvez vous reporter aux textes suivants :
 

  • •    Décret  n° 2008-1382 du 19 décembre 2008, relatif à la protection des travailleurs exposés à des conditions climatiques particulières.
  •  
  • •    Norme NF EN ISO 7730, de Mars 2006, "Ergonomie des ambiances thermiques – Détermination analytique et interprétation du confort thermique par le calcul des indices PMV et PPD et par critères de confort thermique local" (AFNOR).
     

 




Voir Chauffage électrique d'atelier | Voir Générateur mobile infrarouge au fuel


 

Les éléments à prendre en compte au moment du choix de votre chauffage d’atelier…

 

De nombreux paramètres doivent entrer dans la sélection du bon chauffage d’atelier. On peut lister ici :
 

  • •    Le volume de l’atelier à chauffer (longueur x largeur x hauteur du bâtiment à équiper).

  • •    Le niveau d’isolation (qualité des murs, présence ou non de double vitrage…) du bâtiment à chauffer : un bâtiment bien isoler pourra se contenter d’un chauffage par air chaud, les bâtiments moins bien isoler ou ouvert seront mieux chauffer avec un système rayonnant.

  • •    La nécessité de ne pas encombrer l’espace au sol : pur savoir si vous devez opter pour un système suspendu.

  • •    La nécessité de déplacer le système de chauffage (chauffage mobile).

  • •    L’existence au non d’un conduit d’évacuation (cheminée) utilisable.

  • •    Les risques de projection d’étincelles dans l’atelier (gaz).
  •  
  • •    Etc.
  •  
  •  
Pour aller plus loin, lisez l'article de notre blog : Comment chauffer un atelier ?
 

Site de confiance

Satisfaction 4.3 / 5
1 M de devis transmis
200.000 équipements