Terrains de football : quels aménagements obligatoires ? - Le blog Techni-Contact

Terrains de football : quels aménagements obligatoires ?

L'article vous plait ? Partagez le !


Votre terrain de football respecte-t-il les normes et règlements fédéraux ? Si le foot est un spectacle pour nombre d’entre nous, il est aussi, pour les gestionnaires de terrain et / ou de club, un sport nécessitant des équipements, des aménagements et le respect de règlements. Ce, aussi bien, sur l’aire de jeu avec les cages, filets de buts et abris de touche qu’en dehors au niveau des vestiaires. Ce qu’il faut savoir…

En football, la qualité d’une compétition ne se définit pas que par les équipes en présence sur le terrain… Elle se reconnaît également, pour les participants à la compétition, par la qualité réglementaires des aménagements sportifs. Aménagements qui se trouvent soit directement sur le terrain (buts et filets de foot), soit en dehors (vestiaires).
En effet, ces équipements  participent directement à l’agrément fédéral du stade, comme au confort et la sécurité des joueurs, arbitres et officiels de football. C’est dire s’ils ont toute leur importance.


Aménagements sur le terrain de foot : zoom sur les buts, filets et abris de touche !

Sur l’aire de jeu, plusieurs aménagements et normes sont à prendre en considération.
Ainsi, en ce qui concerne les cages de football, la Fédération Française de Football (FFF), le texte adopté par l’Assemblée Fédérale du 31 mai 2014 (soit celui en vigueur à l’heure actuelle) évoque de nombreux éléments.
En matière de sécurité, les buts doivent respecter les règles énoncées par les articles R. 322-19 à R. 322-26 du Code du Sport (Section 3 – Exigences de sécurité auxquelles doivent répondre les cages de buts de football) ainsi que les éléments des normes NF EN 748 (Équipement de jeux – Buts de football – Exigences fonctionnelles et de sécurité, méthodes d’essai) et NF S 52-409 (Modalités de contrôle des buts sur site).

 
Buts de foot à 7
Buts de football à 7
De même, ce texte prévoit que les deux buts doivent être obligatoirement identiques (formes,  dimensions et matériaux des poteaux et de la transversale), peint en blanc afin d’assurer une continuité avec le marquage au sol et que la hauteur sous la barre transversale (2 m 44) doit être constante (sauf pour les niveaux 5 à 6 – voir encadré ci-dessous - où une tolérance de +/- 1 cm est tolérée).

Notez également qu’aucun logo ou inscription, à l’exception des mentions légales en matière de sécurité (Article R. 322-23 du Code du Sport et norme NF EN 748), ne doivent figurer sur les poteaux. En matière de sécurité, les angles de raccordement poteaux-barres transversale doivent être à coupe d’onglet et les renforts, arcs boutants, cages soudées ou fixées à la barre transversale et aux poteaux verticaux sont interdits. Toujours pour la sécurité des joueurs, les systèmes de relevage des filets sont tolérés sous réserve que les articulations aux pieds des poteaux soient protégées par un matériau souple, de couleur sombre et que leur diamètre soit inférieur ou égal à 42 mm.  

Ce qui nous amène aux filets de buts qui, l’on peut s’en douter, sont obligatoires et fabriqués en textile naturel ou synthétique.
Les filets doivent être couleur uniforme (notamment pour les niveaux 1 et 2) et ne doivent présenter aucune inscription ou logo publicitaire.

 
Filets de football
Filets de football
Ils doivent adhérer au sol par un dispositif sans danger et être accrochés aux poteaux comme à la barre transversale afin que le ballon ne puisse pas sortir seul de la cage. Ils doivent être maintenus par des tendeurs fixés à deux ou trois perches de couleur sombre.
Ces perches doivent quant à elle être implantées en arrière des buts dans la zone délimitée par les perpendiculaires à la ligne de but au pied des poteaux et à 50 cm de la base extérieure des filets. Enfin, la profondeur minimale des filets sera de 0,8 m en haut des buts et de 1,5 m en bas des buts.

Ces différentes mesurent visent certes à la sécurité des joueurs comme à faciliter l’arbitrage et éviter les contestations des staffs techniques des équipes en présence.

Ce qui nous amène à l’importance des bancs de touche…

L’on doit en la matière distinguer deux éléments : les dispositions communes et les dispositions relatives aux bancs de touches des équipes et des officiels.

Les dispositions communes impliquent que les bancs de touche des équipes sont exigés pour les niveaux 1 à 5 (lire encadré ci-dessous) et recommandés pour le niveau 6 et se doivent d’être identiques pour les deux équipes et placés à proximité de l’accès aux vestiaires (disposition obligatoire pour le niveau 1).

Les bancs de touche des officiels étant quant à eux obligatoires pour les niveaux 1 à 4 et recommandés pour les niveaux 5 et 6.
Le banc de touche des officiels doit être placé au niveau de la ligne médiane entre et à proximité des bancs de touches des équipes. La hauteur générale ne doit pas dépasser 2, 20 m du sol de l’aire de jeu et la structure ne doit pas présenter d’angles saillants et doivent être solidement fixés au sol, à plus d’un mètre de la main courante.
Abri de touche football
Abri de touche football
Enfin, concernant les installations de bancs de touche dans les tribunes ou de manière enterrée, une demande doit être soumise pour avis à la Commission Fédérale des Terrains et Installations Sportives (CFTIS) de la FFF. 

Les dispositions relatives aux bancs de touche des équipes indiquent qu’ils doivent être placés à 5 m de part et d’autre de la ligne médiane et à 2 m 50 minimum de la ligne de touche (5 m minimum en niveau 1).

Par niveau, ils doivent :
  • •    Niveau 1 et 2 : mesurer au minimum 7,50 m pour accueillir 15 personnes par équipe.
  • •    Niveau 3 et 4 : mesurer au minimum 5 m pour accueillir 10 personnes par équipe.
  • •    Niveau 5 : mesurer au minimum 2,50 m pour accueillir 5 personnes par équipe.
  • •    Niveau 6 : pas obligatoire, simplement recommandés.

Les dispositions relatives aux bancs de touche des officiels précisent qu’ils doivent être situés dans l’alignement et entre les bancs de touches des équipes, au niveau de la ligne médiane. Suivant le niveau, ils doivent :
  • •    Niveau 1 et 2 : être équipé d’une couverture de protection (de préférence transparente), mesurer au minimum 2 m et disposer de 4 places assises.
  • •    Niveau 3 et 4 : mesurer au minimum 1,50 m et disposer de 3 places assises.
  • •    Niveau 5 et 6 (pas obligatoire mais recommandé) : mesurer au minimum 1,50 m et disposer de 3 places assises.

Aménagements en dehors du terrain: quid des vestiaires (des équipes et arbitres) ?

Au-delà, qui dit efforts sur le terrain, dit vestiaires ! Là encore, les dispositions adoptées par l’Assemblée Fédérale du 31 mai 2014 évoquent de nombreux points à prendre en compte comme à respecter. 

Ainsi, il est noté qu’"afin d’assurer la préparation et la concentration des pratiquants ainsi que la sécurité des rencontres sportives, les locaux destinés aux joueurs, arbitres et délégués doivent être complètement isolés de ceux auxquels le public et la presse ont accès pour les installations sportives de niveau 1 à 4" (disposition recommandée pour les installations de niveau 5). Et que "tous les locaux destinés aux acteurs du match principal doivent obligatoirement être situés dans un même bâtiment. Il en est de même pour les locaux destinés aux acteurs du match de lever de rideau qui peuvent cependant se trouver dans un bâtiment différent de celui du match principal".

De façon précise, les vestiaires des joueurs doivent être pourvu de l’éclairage, du chauffage, d’un système de ventilation ou d’aération naturel ou mécanique, d’au moins un lavabo et d’un accès direct à une salle de douches attenantes et le cloisonnement des vestiaires doit être poursuivi jusqu’au plafond.
Le vestiaire des joueurs doit pouvoir être fermé à clé permettant de condamner l’accès à partir de l’extérieur pour des raisons de sécurité. Toujours pour cette raison, si le vestiaires disposent de fenêtres donnant sur l’extérieur, ces dernières doivent être équipées de carreaux incassables. Suivant le niveau de l’installation sportive, la surface des vestiaires varient.

Ainsi :
  • •    Niveaux 1 et 2 : chaque équipe du match principal doit disposer de manière identique d’un vestiaire de 40 m² (hors sanitaires et douches), équipé de sièges avec casiers de rangement des effets personnel, un poste téléphonique avec accès extérieur, une sonnette d’appel des joueurs et en accès direct avec ce vestiaire une salle de douches comportant un nombre de pommes conforme au règlement sanitaire départemental (le nombre minimum ne pourra être inférieur à 10 Pommes), 3 W.-C., 3 urinoirs, 5 lavabos avec mélangeur d’eau chaude et froide équipés de glaces-miroir, une salle de massage de 10 m² minimum est obligatoire. Elle devra être équipée et en accès direct avec le vestiaire (en raison de la préparation physique des athlètes de haut niveau). Par ailleurs il est recommandé que les vestiaires du match principal disposent d’un réfrigérateur et de sèche-cheveux.
     
  • •    Niveau 3 : chaque équipe du match principal doit disposer de manière identique d’un vestiaire de 25 m² (hors sanitaires et douches) équipé de sièges avec 2 porte-manteaux ainsi que d’un accès direct à une salle de douche comportant un nombre de pommes conforme au règlement sanitaire départemental (il ne peut être inférieur à 6), ainsi que d’un lavabo avec u  mélangeur muni d’une glace-miroir. LE local devant en outre être équipé d’une table de massage.
     
  • •    Niveaux 4 et 5 : chaque équipe du match principal doit disposer de manière identique d’un vestiaire de 20 m² (hors sanitaires et douches), recommandé 25 m² équipé de sièges et porte-manteaux ainsi que d’un accès direct à une salle de douche comportant un nombre de pommes conforme au règlement sanitaire départemental (il ne peut être inférieur à 6), ainsi que d’un lavabo (eau chaude / eau froide) muni d’un grand miroir.
     
  • •    Niveau 6 : doit pouvoir accueillir 15 personnes (dans le cas d’une création il est recommandé la réalisation d’un vestiaire de 20 m² (hors sanitaires et douches).

Pour les autres acteurs des rencontres, à savoir les arbitres, il convient de mettre à disposition le plus proche possible de l’aire de jeu des vestiaires. Leur emplacement doit être judicieusement choisi afin notamment de limiter la longueur du trajet pour se rendre aux dits vestiaires.
De même, chaque vestiaire d’arbitres doit être sécurisé (fermeture à clé), aéré et s’il dispose de fenêtres donnant sur l’extérieur ces dernières doivent être munies de carreaux incassables. Là encore, en fonction du niveau d’agrément de l’installation sportive, les équipements différents. 

 
  • •    Niveaux 1 et 2 : les arbitres du match principal doivent disposer d’un vestiaire de 24 m² (hors sanitaires et douches) comprenant une salle de déshabillage de 8 m² au minimum muni de casiers de rangement des effets personnels pour 4 personnes, une salle de repos de 12 m² au minium équipée d’une table et de sièges et en accès direct avec le vestiaire deux douches, un W.C., un lavabo avec un mitigeur eau chaude / froide, une glace-miroir et une sonnette d’appel des joueurs. Au-delà, il est recommandé que ce vestiaire dispose également d’un poste de télévision, d’un poste téléphonique avec accès extérieur, d’une table de massage et un réfrigérateur.
     
  • •    Niveaux 3 et 4 : les arbitres du match principal doivent disposer d’un vestiaire de 12 m² (hors sanitaires et douches) équipé de sièges et porte-manteaux pour 4 personnes, d’une table  et d’un accès direct à une douche, un lavabo avec mélangeur (eau chaude / froide), une glace-miroir.
     
  • •    Niveau 5 : le vestiaire des arbitres doit faire 8 m² (hors sanitaires et douches), et être équipé de sièges et porte-manteaux pour 4 personnes, d’une table et d’un accès direct à une douche et un lavabo (eau chaude / froide) muni d’une glace-miroir.
     
  • •    Niveau 6 : les arbitres doivent disposer d’un vestiaire respectant les conditions d’hygiène conformes au règlement sanitaire départemental. Dans le cas d’une création, il est recommandé la réalisation d’un vestiaire de 8 m² (hors sanitaires et douches).

Vous voilà donc prêt à investir en buts et filets de football, abris de touche et équipements de vestiaires joueurs et arbitres (banc vestiaire et armoire vestiaire)… Alors, à vous de jouer !
 

Les 6 niveaux des terrains de football


Les terrains de Football sont organisés en 6 niveaux de  classement fédéral des installations sportives.
À chaque niveau de classement correspondent, au-delà d’un tronc commun de règles, techniques et de sécurités minimales, des éléments techniques et de sécurité supplémentaires, en fonction des enjeux liés aux compétitions qu’accueillent les terrains, de l’affluence du public…

Pour savoir à quel niveau appartient votre terrain de football, vous pouvez vous reporter aux éléments ci-dessous :
  • •    Niveau 1 : installations sportives utilisées pour les compétitions professionnelles  de L1 – L2.
  • •    Niveau 2 : installations sportives minimales utilisées pour les compétitions professionnelles de Ligue 2 et installations utilisées pour le Championnat de National.
  • •    Niveau 3 : Installations sportives minimales utilisées pour le Championnat National et le Championnat de France Amateur.
  • •    Niveau 4 : Installations sportives minimales utilisées pour Championnat de France Amateur 2, le Championnat de France Féminin D1 et en Championnat Senior Masculin Division Honneur des Ligues régionales.
  • •    Niveau 5 : Installations sportives minimales utilisées pour le Championnat de France Féminin D2 et pour les championnats nationaux jeunes et Foot Entreprise et en compétitions de Ligue (à l’exception du Championnat Senior Masculin Division Honneur) et de Districts (pour le niveau de compétition le plus élevé).
  • •    Niveau 6 : Installations sportives utilisées dans les autres compétitions.

Source : FÉDÉRATION FRANÇAISE DE FOOTBALL RÈGLEMENT DES TERRAINS ET INSTALLATIONS SPORTIVES - Nouveau texte adopté par l'Assemblée Fédérale du 31 mai 2014.Validé par la Commission d’Examen des Règlements Fédéraux Relatifs aux Équipements Sportifs (C.E.R.F.R.E.S.) en date du 27 février 2014

Comment choisir vos équipements pour aménager votre terrain de football et ses vestiaires ?
Guide d’achat Buts de football
Guide d’achat Filet de foot
Guide d’achat Abris de touche football
Guide d’achat Banc vestiaire
Guide d’achat Armoire vestiaire

L'article vous plait ? Partagez le !

Suivez nous sur
Recevez nos articles directement par email
M'inscrire