Conseils pour emballer les produits et éviter la casse ?

Conseils pour emballer les produits et éviter la casse ?

L'article vous plait ? Partagez le !


Savoir emballer les produits avant les opérations de logistique (transport, livraison) est un gage de sécurité. Cela permet d’éviter la casse lors du transport et donc des réclamations ultérieures… C’est dire toute l’importance qu’il y a à bien emballer sa production. 


Emballer avec quoi et comment ? Telles sont les deux questions que doivent se poser les préparateurs des commandes. Quoi qu’on en pense, l’emballage pour la protection des produits, s’il n’est pas un art, est une technique qui nécessite une bonne connaissance des produits à protéger (pour savoir qu’elles sont leur fragilité) et des matériaux et techniques permettant la protection (pour éviter les détériorations lors du transport et de la livraison). 


 
Les différentes couches constituant l’emballage !
 
 
Le terme d’emballage est un terme générique qui cache en fait une multitude de couches qui in fine constitue l’emballage en son ensemble. On peut décortiquer l’emballage de cette manière :
 
  • • Une première enveloppe de protection (ensachage, mise sous film…).

  • • Une seconde pour éviter que le produit ne bouge dans son emballage final (le calage).
     
  • • Une troisième enveloppe qui accueille le produit et son calage (le contenant : caisse carton ou américaine, boite…)

  • • Une quatrième évitant les "effractions" du colisage ainsi constitué (fermeture par ruban adhésif, cerclage avec l’application d’un feuillard…)

  • • Une quatrième qui permettre de constituer (mise sur palette et filmage ou banderolage) et solidariser l’envoi.

Au milieu de l’ensemble de ces éléments, il convient aussi de gérer l’étiquetage unitaire de chacun des colis constitués comme de la palette pour permettre l’envoi et la traçabilité de l’expédition… mais nous n’évoquerons pas davantage ce sujet car il n’entre pas dans la notion de protection des produits.

 
Constituer son pôle emballage : du poste à la chaîne d’emballage…
 
 
Suivant l’ampleur des expéditions à réaliser, il convient de constituer une chaîne d’emballage. Cela peut être simple et rapide en investissant dans un ou deux postes d’emballage quand les envois sont rares et ne nécessitent pas de constitution de palettes. Ces meubles étant conçus pour réunir les principaux consommables nécessaires (film à bulles, film mousse, papier kraft, enveloppes de protection à bulle ou à mousse, petits cartons, rubans adhésifs, dévidoir de film étirable, appareil de cerclage…).

Les entrepôts s’occupant de la logistique sont quant à eux mieux doter. Ainsi, il convient, pour des raisons de productivité, de s’équiper de système d’amenage des produits (convoyeurs) permettant de créer une chaîne allant d’un poste à l’autre (mise sous film), préparation du calage, insertion du produit et de son calage dans le carton, fermeture du carton (cercleuse, machine de pose automatique de ruban adhésif de fermeture…), étiquetage, palettisation, filmage ou banderolage de la palette, étiquetage de la palette… jusqu’au quai d’expédition.

Entre les deux, c’est une question d’évaluation des besoins qui prime. Il faut pour cela prendre en considération les périodes de fortes activités et la complexité des emballages à réaliser pour définir les besoins les plus importants à mécaniser ou automatiser. Ainsi, une simple cercleuse automatique et une banderoleuse peuvent être installées dans l’entrepôt sans forcément s’inscrire dans un système complexe de convoyage… Bref, c’est du ressort de la réalité de chaque entreprise.



 
Pour aller plus loin
 
• NF EN 13427 Octobre 2004 "Emballage – Exigences relatives à l’utilisation des normes européennes dans le domaine de l’emballage et des déchets d’emballage" de l’Association Française de NORmalisation (AFNOR).
NF EN 13193 Août 2000 "Emballage – Emballage et environnement - Terminologie" de l’AFNOR.
NF H03-001 Août 2013 "Emballages – Emballage en bois - Vocabulaire" de l’AFNOR.
NF EN 14054 Janvier 2014 "Emballage – Emballage papier et carton – Conception des cartons d’emballage" de l’AFNOR.
NF EN ISO 780 Février 2016 "Emballages – Emballages de distribution – Symboles graphiques pour la manutention et le stockage des emballages" de l’AFNOR.
NF T54-196-1 Août 1997 "Plastiques – Films étirables – Partie 1 : méthode conventionnelle de détermination des caractéristiques des films étirables" de l’AFNOR.
NF T54-196-2 Mai 1998 "Plastiques – Films étirables – Partie 2 : détermination de l’aptitude à l’emploi des films étirables pour banderolage hélicoïdal" de l’AFNOR.
NF H20-005 Août 2013 "Emballages – Emballages en bois – Caisses clouées en bois scié à parois pleines, destinées au transport maritime de détail" de l’AFNOR.

 

À lire également pour vous aider dans votre choix :
  •  

L'article vous plait ? Partagez le !

Suivez nous sur
Recevez nos articles directement par email
M'inscrire