Table élévatrice : lisez notre guide d'achat - Techni-Contact

Table élévatrice : notre guide d'achat


Équipement industriel de levage et de manutention, il n’existe pas un type de table élévatrice mais plusieurs.

Table élévatrice à ciseaux (simple, double, triple), table élévatrice fixe ou mobile, table élévatrice avec plateau basculant, table élévatrice à plateau tournant, table élévatrice pour charges longues, table élévatrice pour véhicules, table élévatrice haute levée…

Inutile d’en faire la liste ici, elle serait trop longue, tant la variété de modèles de cet équipement de levage est importante.
Cela s’explique par la nécessité avérée dans de nombreux secteurs d’activités (industriel ou non) d’avoir à mettre à niveau des charges lourdes, de façon quotidienne ou ponctuelle à des fins de travaux sur la charge ou de transbordement (chargement d’un véhicule en l’absence de quai par exemple). Cet équipement de levage est d’autant plus important qu’il permet d’effectuer la manipulation de la charge, rapidement et sans difficultés, ce qui permet à l’entreprise d’être plus productive tout en préservant la sécurité des manutentionnaires (évite les Troubles musculo-squelettiques – TMS).

 

Voir nos tables élévatrices
 

Sommaire
 

Plus de productivité ! Moins de risques sanitaires !
 

La manutention et le levage de charges sont des mouvements fréquents, pour ne pas dire répétitifs, dans de nombreux secteurs économiques. C’est pourquoi, en fonction de la régularité de vos besoins de levage de charges, équiper votre entreprise d’une table élévatrice est une nécessité.

Cela vous permet de réorienter les efforts de vos équipements sur leur travail premier et non sur la préparation de celui-ci. En outre, la manipulation de charges est un travail risqué pour les opérateurs qui doivent l’effectuer.

Les décharger de ces opérations c’est du même coût réduire les risques d’accidents du travail, comme les risques liés aux troubles musculo-squelettiques générant de nombreux et fréquents arrêts de travail au sein de vos équipes.

Investir dans un matériel de levage de ce type est donc une nécessité pour l’ensemble des entrepreneurs qui souhaitent conjuguer productivité et confort de travail.


Les questions à se poser pour bien choisir une table élévatrice !
 

Devant la grande variété de choix disponible, si l’on souhaite retenir l’équipement de levage le plus adapté à ses besoins, il est indispensable de se poser les bonnes questions. D’autant qu’une table élévatrice constitue un investissement fait pour durer...
 

Quel type de charges (formes, dimensions…) devez-vous mettre à hauteur ?

Quel est le poids des charges à mettre à niveau (à mettre en regard avec la force ou capacité de la table élévatrice) ?

À quelle hauteur doit être levée la charge ?

Dans quel cadre de travail doit être utilisée la table élévatrice (industrie mécanique, agroalimentaire, secteur maintenance automobile…) ?

La table élévatrice doit-elle être équipée d’une assistance au levage de la charge ?

La charge doit-elle être déplacée d’un poste de travail à un autre sans manipulation supplémentaire ?

La charge mise à niveau doit-elle faire l’objet d’une manipulation supplémentaire (basculement, rotation…) après levage ?

Votre équipement de levage doit-il est mis en fosse ?

Quel est la solidité, la résistance aux charges, du sol sur lequel sera mise en œuvre la table élévatrice ?
 
C’est en répondant à l’ensemble de ces interrogations que vous pourrez cerner au mieux le matériel de levage qui correspondra le plus à vos besoins afin de sélectionner in fine l’équipement vous offrant le meilleur taux de services.

 

Table élévatrice électromécanique | Table élévatrice tournante
 

 

Les différents types de table élévatrice
 

Pour répondre aux différents cas de figures que l’on peut rencontrer dans le milieu professionnel, il n’existe pas un type de table élévatrice mais plusieurs. On peut citer :
 

Les tables élévatrices simple ciseaux : pour une mise en hauteur à hauteur d’homme pour par exemple effectuer des travaux.

Les tables élévatrices à double ou triple ciseaux : pour lever des charges sur de plus grande hauteur, afin par exemple de déplacer une charge d’un niveau à un autre.

Les tables élévatrices charges lourdes.

Les tables élévatrices basculantes ou inclinables, permettant d’avoir un meilleur accès à la charge.

Les tables élévatrices à plateau tournant permettant là encore d’accéder facilement à l’ensemble de la charge sur lequel le travail doit être effectué.

Les tables élévatrices à transfert de charge ou pour quai pour, par exemple, effectuer le chargement ou le déchargement d’un véhicule dans le cas de l’absence de quai de chargement.

Les tables élévatrices hydrauliques mobiles.


Ces différentes variantes sont liées à la nature de la manutention à effectuer. Mais, il existe aussi des tables élévatrices (disposant ou non de ces différentes possibilités) suivant le cadre d’utilisation (votre secteur d’activités), on peut citer ici :
 
Les tables élévatrices inox pour le secteur agroalimentaire.

Les tables élévatrices de théâtre.

Les tables élévatrices automotrices pour l’aéroportuaire et l’industrie navale.

 


Les différents systèmes d’assistance à la mise à niveau : hydraulique, pneumatique...
 

Si pour des charges, lourdes à très lourdes, comme des opérations fréquentes de mise à niveau, la question ne se pose pas, pour les charges et volumes moins importants et les opérations ponctuelles, l’interrogation devient légitime… Alors, quelle assistance au levage choisir ?

Les critères sont dans l’interrogation. En fonction du poids des charges à lever et de la fréquence des opérations levage, vous pourrez facilement définir le type d’assistance au levage de votre table élévatrice.

 

Système hydraulique par pédale pour des charges légères et des besoins ponctuels.

Système électrique hydraulique ou pneumatique pour des charges très lourdes.

 

Toutes nos tables élévatrices

Site de confiance

Satisfaction 4.3 / 5
1 M de devis transmis
200.000 équipements